La bienveillance

Bienveillance : nom féminin. La bienveillance est la disposition affective d’une volonté qui vise le bien et le bonheur d’autrui.

S’il y a une valeur à laquelle nous attachons de l’importance, c’est la bienveillance. Nous essayons toujours d’être dans l’éducation positive. Je ferais probablement un article là encore, sur ce que nous avons réussi à mettre en place mais surtout sur nos difficultés. Lire la suite

Un bébé écolo sans se ruiner ?

A l’arrivée de bébé de nombreux changements s’opèrent et s’il y en bien un que j’ai eu du mal à encaisser, c’est la taille de ma poubelle. Au delà de cela, le consumérisme qui gravite autour de la naissance d’un enfant est une hérésie écologique et économique. Tu savais toi que le montant moyen du coût pour s’équiper à l’arrivée d’un enfant c’est 3000€ ? 😲😱🤪 En même temps c’est la vendeuse de chez Aubert qui m’a dit ça, je pense que si t’achètes tout chez elle les 3000€ sont vite dépassés. Très personnellement j’en étais très très très mais alors très loin ! Je vais te montrer qu’on peut faire rimer écologie et économies, déjà parce que  , ça rime et ensuite Lire la suite

Le jour où j’ai rencontré l’amour de ma vie 2 : mon accouchement

NOTE AVANT DE COMMENCER, tu connais les actes manqués ? cet article en est un, j’avais tout écrit une première fois et je ne sais par quelle manœuvre, j’ai tout effacé.  Mon inconscient m’a dit que soit, j’étais pas prête, soit il trouvait ça nul.

 Si tu ne l’a pas encore lu, je t’invite à aller voir la partie concernant ma grossesse Le jour où j’ai rencontré l’amour de ma vie partie 1 : ma grossesse

Je t’ai donc laissé avec un col effacé et un bébé très bas après une soirée ou papa crapouille a dansé sur du Claude François dans un pantalon patte d’éléphant . Nous nous sommes couchés tard. A 4h du matin du 28 juillet, soit trois semaines avant mon terme, les premières contractions ont commencé. A ce moment là j’étais sereine suivant les dires de tout le monde, les premiers accouchements prennent du temps. Mes contractions étaient espacées de 10 minutes, j’essaie donc de me reposer entre chacune.

4h30, « putain de bordel de cul !! Elle fait mal celle là ! Je vais peut-être demander une péridurale » . Je rêvais d’un accouchement  dans la salle nature, donc sans anesthésie , mais j’avoue que sur cette contraction j’ai douté de mes capacités à supporter cette douleur des heures durant pour pousser . Lire la suite